«Activités et Caractère du projet»

Caractère coopératif du projet

     Tous les partenaires vont participer à la première rencontre de travaux , où l’on établira les activités à développer pendant les deux années du projet, on partagera les tâches de chacun des partenaires, on fixera le calendrier des visites. Chaque nation partenaire aura des responsabilités pour coordonner la réalisation des quelques activités ou produits finaux du projet(par exemple Italie, Fermignano le symposium final, l’Italie(Senigallia) l’Album de l’interculturalité , le CD, Turquie; l’Espagne: le site Internet, et Roumanie - l’exposition, etc.)

     On organisera un séminaire par an avec la participation d’autres établissements partenaires pour examiner tous les résultats obtenus pendant une année. L’école coordinatrice discutera les objectifs, les activités et autres éléments du projet avec les partenaires avant de donner au projet la forme définitive . Les dates, les groupes de travail seront établis au commencement du projet. Pour les équipes transnationales de travail on fera la communication par Internet et par d’autres modalités alternatives. Pour ne pas réaliser une discrimination entre les partenaires, chaque partenaire sera traité de manière égale au cadre du partenariat, soit en ce qui concerne les tâches, soit en ce qui concerne les droits de décision.

     Chaque rencontre aura comme partie composante une discussion pour évaluer les activités et les produits déjà élaborés, une autre partie pour mettre en évidence les difficultés et les satisfactions, puis on fera un plan d’action pour la future collaboration au cadre du projet.


Coopération entre les établissements participants

     Toute la période du projet, la communication aura lieu à tous les niveaux : coordinateurs du projet, chefs d’établissements, professeurs, élèves, etc. Dans les rencontres de travail chaque école partagera ses expériences positives, sa vision sur l’avenir pour améliorer le projet, les valeurs qu’elle désire promouvoir et les traditions qui inspirent sa politique éducative et ses partenariats éducatifs en perspective d’une vie européenne commune et collaboratrice .Les professeurs et les élèves auront alors la possibilité de communiquer par Internet, par e-mails, de participer à des conférences-vidéo, débats par chat, etc. Ils pourront profiter des ressources multimédia tout le temps du projet .

     Toutes les écoles participantes au projet ont des possibilités techniques de communiquer par Internet et elles développeront cette base informatique à la suite des financements Comenius pour le projet. Pour chaque école partenaire on établira une programmation précise pour les communications par Internet entres les membres des équipes du projet, surtout pour débattre les thèmes du projet. Seront utilises les possibilités de se connecter a une software pour apprendre a distance et pour faire des échanges d’informations en diverses langues. En même temps, on utilisera TIC pour apprendre les langues étrangères nécessaires pour communiquer avec les partenaires, pour réaliser les produits du projet.. Aussi, le symposium,, « EDIFIER L’EUROPE PAR INTERCULTURALITÉ et CITOYENNETÉ ACTIVE'' utilisera les plus modernes et nouvelles technologies audio, vidéo et informationnelles pour présenter les conclusions, pour les illustrer et pour présenter les résultats finales du projet, TIC sera utilisé aussi dans les classes pour présenter aux élèves ou réaliser avec eux les thèmes liés du projet.


Implication des élèves

     Les élèves participeront au projet de la phase de conception jusqu’à la phase finale. Le thème du projet, le partenariat ; les objectifs, les activités et les produits seront conçus en fonction des besoins, des intérêts et propositions des élèves. Les CD-s ,l’album ,le calendrier- seront faites seulement par les élèves. Dans chaque équipe de travail sera un coordinateur élève et au niveau du projet des évaluateurs élèves. Les élèves recevront des taches précises chaque période du projet. .L’exposition avec des produits traditionnelles sera organisé par les élèves La participation des élèves sera assurée par l’organisation périodique de rencontres entre les membres de l’équipe du projet de chaque école dans la coordination d’un professeur, par la communication transnationale sur le site du projet, par mails , par des débats par chat sur les thèmes du projet . Les mobilités transnationales des élèves se feront en fonction des possibilités de financement UE et de chaque école partenaire. Les vrais héros du projet seront les élèves qui, par groupes, participeront aux activités de programmation, à la réalisation des produits et aux activités d’évaluation, selon les ressources financières de l’école et le financement Comenius.

     La dimension européenne du projet sera assurée aussi par la communication transnationale des élèves et leur travail en équipes multinationales. La composition des équipes sera faite après une sélection réalise par chaque école partenaire des élèves plus motives, plus intéresses et avec des habilites dans les domaines d’intérêts demande par le thème du projet. Dans la commission de sélection de chaque école seront nommes obligatoirement :le directeur de l’école, le coordinateur du projet, un professeur de français et un professeur d’éducation civique. La participation active des élèves sera assure aussi a l’évaluation du projet, a l’évaluation des produits , des activités .Dans chaque école partenaire on assura une modalité de collecter les suggestions et les impressions des élèves sur le projet(un forum de discutions par Internet, une boîte postale pour mettre leurs propositions et observations, etc)Chaque équipe d’élèves présentera son dossier de travail et les aspects significatifs de leur activité, les difficultés et les succès, les propositions d’amélioration .Ils seront mis dans la situation de :assumer des responsabilités, trouver des solutions aux problèmes, gérer le temps et le budget, déléguer des taches a autres, motiver d’autres élèves et collaborer.


Intégration du projet dans le programmes éducatifs

     Les activités du projet seront introduites, en grande mesure, dans les activités scolaires et dans le “ curriculum” des disciplines suivantes : littérature, langues étrangères, informatique, musique, philosophie, éducation civique, arts plastiques, histoire, géographie, sport .A ces disciplines, des aspects qui tiennent du contenu, de la méthodologie et de la didactique seront relies au projet et souvent les cours auront lieu dans la langue du partenaire. Au programme extracurriculaire on prévoit des conférences avec des spécialistes, des visites dans les musées, des recherches biographiques et thématiques, l’application de questionnaires et interviews, la réalisation de l’Album interculturel, des photos, du calendrier, , des activités linguistiques, la réalisation de CD . Les professeurs feront des propositions pour les programmes scolaires -tant au disciplines obligatoires, tant au disciplines optionnelles.


Dialogue interculturel

     Le projet propose de permettre un dialogue interculturel entre les nations partenaire par les actions dédie a la connaissance des valeurs nationales de chaque partenaire .Ce dialogue interculturel sera favorise plutôt grâce a la réunion dans ce partenariat a des partenaires des région différents de l’Europe ( Turquie, Roumanie, Italie, Espagne) ou des régions très différentes de la même pays :par exemple Turquie de Nord(Ankara) et Turquie de Sud (Isparta).En même temps, on a cherche d’entraîner des catégories d’élèves d’ages très variées et pour ça on a accepte en projet 2 écoles de Italie de la même région , mais avec des élèves d’ages différentes. On a pense ça comme une occasion positive pour confronter d’expériences des professeurs qui réalisent une éducation culturelle avec des catégories des élèves des différentes ages. Les événements du parcours du projet donneront l’occasion aux partenaires de rencontrer connaître bien les cultures d’autres partenaires. Par exemple, par l’organisation d’un exposition commune avec l’art traditionnelle de chaque pays on donnera l’occasion de se connaître en ce qui concerne la beauté des création populaires, la liaison entre l’histoire et la spiritualité de chaque peuple et son expression en peinture, sculpture, vêtements, objets de travail.

     A l’occasion de cette exposition les élèves et les professeurs de chaque pays présenteront les manières traditionnelles de réaliser l’art traditionnelle de leur pays. L’exposition aura des objets traditionnelles faits par les élèves des l’écoles partenaires. Aussi, par l’organisation des participations des partenaires aux manifestations culturelles spécifiques pour la culture nationale de chaque pays qui organise un réunion du projet -a l’occasions des rencontres des projets - on fera aussi la bonne connaissance du spécifique culturel de chaque nation partenaire. L’utilisation des toutes langues du projet pour communiquer sera un autre chose qui développera le dialogue interculturel, parce que, , a chaque réunion du projet, le partenaire qui organise la réunion doit présenter aux partenaires une petite liste des mots usuels écrites dans sa langue nationale et traduites dans la langue du projet .Les partenaires doivent essayer utiliser ces mots maximum fois possibles au cadre de la réunion du projet .Le dialogue interculturel sera occasionne aussi de la réalisation d’album interculturel, du CD, du site et du symposium, parce qu’on permettra l’échange des idées, la connaissance des traditions et des créations culturelles des partenaires.

     Par le travail des élèves a la réalisation des produits finales du projet (calendrier, album, CD, site )on va solliciter leur capacité de faire des créations en langues étrangères sur une thème donne .Ils seront sollicite a faire ces créations aux différents objets d’étude (éducation civique, littérature, langues étrangères, musique, arts plastiques, etc)et en cette manière ils seront sollicite a apprendre et utiliser une langue étrangère a base d’un contenu donne .En cette manière, leur motivation sera plus grande, parce qu’ils auront la satisfaction immédiate de voir réalise un produit final .Les langues étrangères seront utilise aussi pour communiquer entre les élèves les contenues lie des produits finals du projet et pour résoudre autres problèmes lie du projet. .Parce que une partie des écoles du partenariat sont situées dans des régions défavorisées ou moins développées de leur pays, ou dans des régions avec des minorités ethniques , ou avec des élèves provenant du milieu rural on envisagera de prendre des mesures spécifiques pour faciliter la participation de tous les élèves au projet. Par exemple on fera attention à attirer dans le projet des enfants avec des besoins spéciaux, provenant de familles défavorisées ( monoparentales, pauvres, conflictuelles, etc . ) ou avec de différents sortes de handicap physique.

     Pour les élèves avec des difficultés matérielles, on fera tout pour les garantir des bourses d’étude et pour les élèves avec des difficultés d’apprentissage on organisera des classes de récupération. Pour tous les participants au projet on fera des cours de langues étrangères pour pouvoir mieux communiquer dans une langue européenne. Chaque école aura dans les équipes du projet des enfants du milieu rural, de familles pauvres ou gitanes. Nous aurons en attention les élèves provenant des familles des immigrants et nous insisterons dans le projet sur l’idée de multiculturalisme, de l’unité et de citoyenneté européenne ; sur la nécessité du dialogue européen, pour combattre la xénophobie, le racisme, la violence, l’intolérance nationale ou religieuse. On insistera sur les points et valeurs positives de toutes les races et ethnies présentes sur les territoires des pays participants au projet( chinoises, arabes, gitans, etc.).

 

L'Évaluation du projet

     Quand on fera l’évaluation du projet, on vérifiera:

     Chaque école du partenariat donnera aux élèves, aux parents et au professeurs, à la fin du projet, un questionnaire réalisé en commun par un équipe transnationale de travail pour évaluer l’effet du projet en ce qui concerne les connaissances, les compétences, les attitudes et les valeurs acquises par les élèves et les professeurs au temps du projet .

     Les questionnaires d’évaluation seront faites de toutes pays partenaires en commun et en collaboration, par une équipe transdisciplinaire et transnationale constitue de: responsable avec l’évaluation, les directeurs des écoles partenaires, le conseilleur scolaire de l’école, un professeur de langues de chaque pays.

     Les conclusions finals dans chaque pays de cette évaluation seront transmises de chaque partenaire aux coordinateur, qui aura la tache de les ressembler et de faire une conclusion générale finale.

     Pour évaluer le partenariat, les principaux critères sont:

     Pour assurer un bonne partage des taches en partenariat, du commencement du projet seront affiche sur le site du projet les équipes de travail, les responsables, leurs taches précises à une terme bien établi, les adresses alternatives (mail, etc) ou on peux les contacter .

     On fera